· 

Sandra Gonin renforce l'équipe Oléastres

L'équipe Oléastres a le plaisir d’accueillir Sandra Gonin, Naturopathe.

 

Après une formation commerciale, puis littéraire, Sandra a ressenti le besoin de se tourner vers l’accompagnement, en parallèle à son activité principale. 

 

 C’est ainsi qu'elle a commencé en 1998 par la réflexologie plantaire à l’Ecole Bayly de Lausanne. Puis son bagage initial s’est enrichi d’un diplôme de naturopathe à l’EPSN, toujours à Lausanne. 

 

 Plus récemment, elle a ajouté des cordes à son arc avec les Fleurs de Bach (Bach Flowers Recognized Practitioner), ainsi que la nutrition/nutrithérapie qu'elle vient de terminer auprès de l’école Le Deuxième Cerveau à Yverdon.

 

 Pour Sandra, il est fascinant de constater que,  près de 2'500 ans plus tard, la citation d’Hippocrate, « Que ton alimentation soit ta première médecine » a plus que jamais gardé sa pertinence, tant notre façon de manger peut influencer notre santé rapidement et durablement…

 

Tous ces soins sont pris en charge par les assurances complémentaires du système ASCA.

 

 

La Naturopathie

 

La naturopathie est l’ensemble des techniques naturelles qui favorisent le maintien et le perfectionnement de la santé. C’est une méthode millénaire et un des plus anciens enseignements du monde,  qui remonte aux prêtres de la Haute-Egypte et aux médecins de l’ancienne Chine. 

 

 

Par l’enseignement de l’hygiène vitale, elle favorise l’auto-guérison et travaille surtout dans la prévention. La maladie est considérée comme un encrassement, c’est pourquoi les outils utilisés sont principalement une large palette de cures de détoxication, de jeûnes ou de diètes, accompagnés de réglages alimentaires. D’autres techniques peuvent être utilisées en complément, comme la phytothérapie, l’aromathérapie, les réflexologies, les massages, etc. selon les cas.

 

 La naturopathie est un traitement holistique, c’est-à-dire qui appréhende le patient dans sa globalité, en tenant compte de tous ses aspects : physique, psychique et environnemental.

 

 

La nutrition et

la nutrithérapie

 

La nutrition peut être considérée comme une subdivision de la naturopathie. En effet, on peut faire de la nutrition pure, mais on ne peut pas faire de naturopathie sans aborder l’aspect alimentaire.

 

 

Nous sommes ce que nous mangeons. Dès lors, l’alimentation est notre arme no 1 contre la maladie, mais elle est trop souvent négligée, au profit d’un nombre impressionnant de médicaments.

 

Selon le  Professeur Henri Joyeux, cancérologue de renom, un cancer sur deux est dû à l’alimentation, ce qui veut dire que 50% des personnes atteintes du cancer peuvent soit ralentir, soit accélérer l’évolution de leur maladie par la manière dont ils se nourrissent.

 

Dans la plupart des affections, le simple fait de revoir sa façon de manger conduit à un mieux-être et parfois à des résultats spectaculaires, sans devoir utiliser d’autres méthodes. Dans certains cas, le recours à des compléments alimentaires est nécessaire dans un premier temps, afin d’accélérer le processus (levier thérapeutique).

 

 Le point de départ d’une prise en charge nutritionnelle est la mise en place d’un suivi alimentaire, qui permettra ensuite de proposer des adaptations en fonction de la personne,  et de sa capacité à accueillir le changement.

 

 

La réflexologie plantaire

 

Les origines de la réflexologie remontent à environ 5'000 ans, en Chine. Elle était pratiquée également dans toutes les civilisations antiques, en Inde, au Tibet et en Egypte, où on en a d’ailleurs retrouvé la plus ancienne représentation, sur le tombeau du médecin à Sakkarah (env. 2330 avant JC). 

 

 

Cette connaissance est parfois tombée dans l’oubli au cours des âges, mais refait surface au début du XXe siècle : le Dr Fitzgerald, médecin américain, développe la thérapie des zones, sortes de faisceaux de nerfs verticaux divisant le corps en dix parties. Sa collaboratrice, Mme Eunice Ingham, expérimente ensuite cette technique sur des milliers de personnes, la faisant ainsi connaître du grand public. Elle met au point le massage des zones réflexes des pieds, en lui donnant le nom de « réflexologie ». 

 

 De même que l’homme est un microcosme de l’univers, les pieds sont un microcosme du corps et on y retrouve la projection de toute l’anatomie humaine. Par le massage de ces points réflexes, on peut ainsi agir à distance sur un organe en particulier, sur une zone plus vaste, stimuler la circulation sanguine ou encore  permettre de se libérer du stress et des tensions.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0